Un nœud, deux versions

Bonjour cher lecteur !

Aujourd’hui, je vais vous présenter un de mes derniers projets couture : la Robe Nœud de Made In Me Couture.

J’ai commandé la version .pdf, hyper pratique, puisqu’on a directement toutes les tailles séparées dans des fichiers différents, et ré-imprimable en cas de pépin.

Suite aux différents commentaires que j’avais pu lire sur internet, j’ai choisi une taille 36. Pour le tissu, il était tout trouvé, puisque j’avais toujours mon Twist Dark Blue de chez Atelier Brunette qui attendait que je lui trouve une destination.

Alors, même si les explications du patron étaient plutôt claires, je ne suis pas sûre d’avoir fait correctement pour le nœud… Ce qui me parait bizarre, c’est qu’une partie se retrouve prise dans la parementure. Bref…
L’autre souci que j’ai eu avec le nœud, c’est qu’il n’est pas vraiment symétrique. Il n’y a pas vraiment d’indications à ce sujet sur le patron, c’est dommage.

Sur le coup, je ne me suis pas posée de question, et j’ai fait le nœud et la robe dans le même tissu. Le hic, c’est qu’avec l’imprimé, on a du mal à voir le nœud…

Au premier essayage, je trouvais que la robe faisait un peu sac. Je l’ai donc reprise, de manière à gommer l’effet trapèze, et la rendre plus droite. Mais l’effet pervers, c’est que maintenant, on a l’impression que le haut est un peu trop large…

Par contre, j’adore l’effet des trois petits plis sur les épaules. En plus, comme (pour une fois), j’ai bien réussi à les faire symétriques, je trouve que ça fait vraiment pro.

Ce qui m’a le plus dérangé, c’est la parementure devant, qui est toute petite ! Avec mon tissu fin, et mon nœud trop haut, impossible de la coudre sans faire de gros boudins… J’ai été obligé de l’écraser au fer à repasser en mode « Mamouth écrase les prix »… mais bon sur du tissu imprimé, c’est pas l’idéal, j’étais pas ravie ravie.

Je me suis donc lancée dans une deuxième version, plus sobre, unie, dans un espèce de crêpe bleu marine, trouvé chez Mondial Tissus.

Cette fois, j’ai :

  • agrandi le nœud, que j’avais trouvé trop petit sur la première version, en largeur, et en hauteur (bah oui tant qu’à faire !)

  • agrandi la parementure devant

  • essayé de m’appliquer sur la symétrie du nœud –> big échec personnel
  • corrigé un peu l’effet trapèze, mais moins que sur la version 1, parce qu’avec ce tissu là, ça faisait vraiment une silhouette bizarre…

Dans les deux cas, j’ai coupé une taille 36, et c’est nickel. C’est vraiment une robe très confortable ! D’ailleurs, j’ai conseillé à une de mes amies enceintes de s’en faire une : je suis sûre que son ventre arrondi sera hyper joli dans cette petite robe toute simple.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *