La jupe portefeuille

Encore une création qui vient du (super) livre de Charlotte Azou : « Apprendre à coudre ses vêtements et accessoires ».
charlotte-auzou-4 jupe-portefeuille
 Il s’agit de la robe portefeuille. Franchement, c’est une pièce qui demande, allez… 1h30 de boulot MAX (2h si comme moi, vous vous mélangez les pinceaux entre les rubans…).
Oui parce que la seule petite difficulté de ce modèle, c’est qu’il faut bien réfléchir à qui va avec qui.

Je m’explique : à l’intérieur de la jupe, vous avez 2 petits rubans, qui ne se voient pas quand la jupe est fermée, et deux rubans plus gros qui se voient et qui font le gros nœud.
Bon, comme ça, sur le papier, ça a l’air trop fastocho-clairo-évident, mais au bout d’un moment, bah heu… on a vite fait de s’emmêler.
jupe-portefeuille-ouverte-2 jupe-portefeuille-ouverte-1
 Donc si j’avais un conseil à donner c’est : autant sur tout le début, pas besoin de réfléchir, ça coule tout seul, autant quand il faut mettre les rubans, pensez à mobiliser ses neurones 2 secondes !
jupe-portefeuille-ouverte-3
A part ça, je trouve que le résultat est super chouette. Bien qu’un peu courte, elle se porte facilement aussi bien au travail qu’en soirée. Et le truc pratique, c’est que vu qu’elle se serre directement via les rubans, elle tombe forcément pile poil au niveau du tour de taille.
jupe-portefeuille-2
jupe-portefeuille-3
Je suis d’ailleurs en train d’en faire une deuxième avec un tissu un peu plus inspiration liberty parce que je suis une grosse radine ils n’ont pas de vrai liberty chez Mondial Tissus. Bref, je vous ferai un article là dessus prochainement.
jupe-portefeuille-ouverte-4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *